Les établissements d’enseignement ont dû passer à l’apprentissage et à la passation d’examens à distance. Cela a conduit à une augmentation de l’utilisation des services de surveillance en ligne pour lutter contre la tricherie des étudiants. Dans une étude inédite, des chercheurs ont exploré les perceptions de sécurité et de confidentialité des étudiants qui passent des examens surveillés.

En réponse à la pandémie de COVID-19, les établissements d’enseignement ont dû rapidement passer à l’apprentissage et à la passation d’examens à distance. Cela a conduit à une augmentation de l’utilisation des services de surveillance en ligne afin de limiter la tricherie des étudiants, y compris les modes de navigation restreints, la surveillance de la vidéo et de l’écran, l’analyse du trafic du réseau local et le suivi des yeux.

[Lire: Comment garder vos recherches sur Google confidentielles]

Dans une étude inédite, des chercheurs dirigés par Adam Aviv, professeur associé d’informatique à l’université George Washington, ont exploré les perceptions de la sécurité et de la confidentialité des étudiants qui passent des examens surveillés. Après avoir analysé les avis des utilisateurs sur les extensions de navigateur de huit services de surveillance, puis réalisé une enquête en ligne auprès des étudiants, les chercheurs ont découvert ce qui suit :

Les extensions de navigateur pour la surveillance d’examens utilisent une technique appelée « modèles de correspondance d’URL » pour s’activer dès qu’elles trouvent une URL donnée. Ces modèles d’URL correspondent à une grande variété d’URL, la plupart associées au contenu de cours en ligne. Toutefois, les modèles d’URL génériques (par exemple, toute URL contenant /courses/ ou /quizzes/) peuvent également activer l’extension de navigateur, que l’étudiant passe ou non un examen. Par conséquent, les fonctions de collecte de données et de surveillance des extensions de navigateur pour surveillants peuvent être actives sur un certain nombre de sites Web, même si l’étudiant ne passe pas d’examen.

Les étudiants ont compris qu’ils devaient renoncer à certains aspects de leur vie privée afin de pouvoir passer des examens en toute sécurité depuis leur domicile pendant la pandémie. Cependant, un grand nombre d’entre eux ont exprimé des inquiétudes quant à la communication d’informations personnelles à des sociétés de surveillance afin de passer un examen. Ils s’inquiètent notamment du processus de vérification de l’identité, de la quantité d’informations recueillies par ces sociétés et de la nécessité d’installer un logiciel tiers de surveillance d’examen en ligne sur leur ordinateur personnel.

Lors de l’examen des extensions de navigateur pour la surveillance des examens dans la boutique en ligne de Google Chrome, on a constaté une augmentation notable, en février 2020, du nombre total d’évaluations combinée à une forte diminution des « étoiles » pour ces extensions. Cela indique probablement une aversion extrême pour les services de surveillance d’examens.

« Le soutien des institutions à un logiciel de surveillance tiers est crédible et fait apparaître le logiciel de surveillance d’examen comme plus sûr et moins problématique, car les étudiants supposent que les institutions ont vérifié le logiciel et les méthodes employées par les services de surveillance », a déclaré David Balash, doctorant à GW et chercheur principal de l’étude. « Nous recommandons aux institutions et aux éducateurs de suivre un principe de moindre surveillance lorsqu’ils utilisent des outils de surveillance d’examens en utilisant le nombre minimum de types de surveillance nécessaires, compte tenu de la taille de la classe et de la connaissance du comportement attendu des étudiants. »

[Lire: Google vous traque même en mode incognito]

« Alors que de nombreuses universités et collèges retournent en classe, les étudiants pourraient être moins disposés à échanger leur vie privée contre leur sécurité personnelle à l’avenir », a déclaré Rahel Fainchtein, doctorant à l’Université de Georgetown et chercheur principal de l’étude. « Cependant, dans le même temps, la technologie de surveillance des examens en ligne semble être là pour rester ».

confidentialité internet

SEO INSIDE est une agence de référencement naturel.

--

SEO Inside est une agence web et SEO - en savoir plus sur nous:

Agence web / Audit SEO / Conseil SEO / Création de site internet / Netlinking / Formation SEO / E-Réputation et avis

Voici nos implantations :
Lille / Dunkerque / Amiens – ce sont nos 3 bureaux historiques.

Puis voici nos zones géographiques d’intervention :
Paris / Abbeville / Rouen / Compiègne / Reims / Metz / Caen / Evreux / Nancy / Colmar / Rennes / Le Mans / Orléans / Dijon / Besançon / Angers / Nantes / La Rochelle / Poitiers / Limoges /Clermont-Ferrand / Lyon / Annecy / Grenoble / Valence / Bordeaux / Montauban / Toulouse / Biarritz / Montpellier / Marseille / Cannes / Nice / Avignon / Monaco

SEO INSIDE est une agence web spécialiste en référencement naturel qui se veut proche de vous. Contactez-nous pour discuter de vos projets.