Créer un site internet WordPress

Dans la lignée de notre précédent article sur Comment créer un site internet – voici un guide facile sur la création d’un site internet via WordPress.

Préambule – un a priori positif sur WordPress

Tout d’abord, je voudrais mentionner quelques points concernant le fonctionnement de WordPress.

Je suis sûr que vous remarquerez que de nombreuses personnes disent ne pas aimer WordPress pour diverses raisons, comme une mauvaise sécurité, un thème qui ne fonctionne pas ou un site Web qui devient très lent.

En réalité, WordPress est un excellent système – tout comme de nombreux autres systèmes, quelle que soit la taille du site Web. Les problèmes dont vous entendez parler, comme une mauvaise sécurité, des pages qui s’arrêtent ou une mauvaise interface utilisateur sur le front-end, sont presque exclusivement dus à des plugins et des thèmes mal codés.

Par conséquent, le thème et les plugins que vous choisissez ont une grande importance. Vous savez que certaines personnes ont des ordinateurs très lents et s’en plaignent toute la journée ? Puis vous jetez un coup d’œil et vous voyez qu’ils ont installé tous les logiciels douteux disponibles ? La situation est un peu la même.

Il est assez rare de tomber sur un thème ou un plugin malveillant. Le plus souvent, les problèmes créés sont dus à un manque de rigueur ou à une connaissance insuffisante des normes de codage.

Voici à quoi tout cela se résume : Recherchez un thème et des plugins ayant de bonnes critiques, une base d’utilisateurs importante et une équipe de développement active. Cela permettra d’annuler ou de minimiser tout impact négatif sur votre site Web.

WordPress – Choisir un thème et des plugins

Le choix d’un thème est, à bien des égards, la tâche la plus difficile de toutes. Les plugins sont généralement plus spécifiques : vous en installez un pour effectuer une seule tâche. Alors que les thèmes ajoutent « simplement » les éléments visuels de la page d’accueil, les tester peut être plus complexe.

Un thème comporte des parties que vous ne pensez peut-être pas à tester, comme la page 404, la page de recherche, les archives, etc. En outre, certains thèmes offrent de nombreuses fonctionnalités, comme la prise en charge de WooCommerce, bbPress, etc.

La qualité du code affecte la vitesse de votre site Web, ce qui, avec la conception, affecte directement vos utilisateurs.

Selon le type de site Web que vous avez (un blog personnel, une boutique, un forum, etc.), vous aurez également besoin de certains plugins. Ceux-ci fonctionnent en conjonction avec votre thème et le back-end de WordPress pour fournir des fonctionnalités spécifiques. Passons en revue quelques configurations courantes.

WordPress – E-commerce: WooCommerce est devenu le plugin standard à utiliser pour le commerce électronique. Il contient tout ce dont vous avez besoin pour démarrer un commerce en ligne dès sa sortie de la boîte.

WordPress – Forum: bbPress est un plugin puissant – bien que quelque peu démodé – pour les forums. Une fois qu’il est installé, vous et vos utilisateurs pouvez créer des catégories et des fils de discussion et poster des réponses. La gestion est facile à partir du back-end administratif de WordPress.

WordPress – Réseau social: WordPress vous permet même de créer votre propre réseau social avec BuddyPress. Vous disposez d’un grand nombre de fonctionnalités identiques à celles de Facebook : profils, groupes, flux d’activités, notifications, connexions d’amis, messages privés, etc.

 

WordPress – choisir un thème

Une fois que vous avez vos plugins de base (vous pouvez utiliser n’importe quel nombre d’entre eux ensemble), je recommande d’ajouter un peu de contenu dans le back-end. Il sera ainsi beaucoup plus facile de jauger votre thème.

Si vous utilisez bbPress, créez des forums, des fils de discussion et des réponses. Créez plusieurs utilisateurs et répondez à différentes questions avec chacun d’eux. Si vous utilisez WooCommerce, ajoutez quelques produits avec de belles images et remplissez les détails.

Une limitation est que vous ne connaissez pas les capacités de ces plugins. Cela rend les tests presque impossibles, surtout si vous essayez également de vous familiariser avec un thème. Voici ma recommandation. Si vous êtes nouveau sur WordPress ou sur un plugin particulier, testez-le toujours en utilisant un thème par défaut, tel que Twenty Fifteen. Twenty Fifteen est particulièrement bon parce que c’est un thème propre, minimal, codé par l’équipe de WordPress et qui supporte tous les plugins.

Toutes les fonctionnalités n’auront pas l’air parfaites, mais du point de vue des fonctionnalités, vous serez en mesure de tout tester. Une fois que vous aurez compris le thème et le plugin, vous pourrez choisir un autre thème et y tester les eaux. Vous remarquerez toute fonctionnalité manquante et tout élément non stylisé.

Ce que j’ai remarqué au cours de mes 10 années de travail avec WordPress, c’est qu’il n’existe pratiquement pas de thème parfait, tout comme il n’existe pas de ligne de vêtements parfaite dans un grand magasin de vêtements. Vous pourriez préférer un manteau plus long d’un pouce ou vos chaussures si elles avaient une courbe subtilement différente. La seule façon d’obtenir des vêtements vraiment parfaits est de les faire fabriquer spécialement pour vous, ce qui est extrêmement coûteux.

Il en va de même pour les thèmes WordPress. La raison pour laquelle ils ne sont généralement pas parfaits est qu’ils sont conçus pour servir une large base d’utilisateurs. Si un thème est parfait pour vous, il manque probablement des fonctionnalités pour d’autres personnes. Vous pouvez obtenir un thème parfait si vous demandez à un développeur d’en créer un pour vous, mais cela coûte cher.

Au début, je suggère de se contenter d’un thème parfait à 90 %. Dans de nombreux cas, ce qu’un propriétaire de site Web perçoit comme étant imparfait ne fait pas une grande différence pour les utilisateurs. La vitesse du site et la facilité de navigation comptent bien plus que la perfection visuelle.

Choisissez un thème qui s’en rapproche suffisamment, et modifiez-le à l’aide de paramètres et de plugins. Demandez peut-être à un développeur d’apporter de petites modifications, mais ne vous y attardez pas trop. Vous pourrez toujours changer de thème ou en faire créer un pour vous lorsque vous en aurez les moyens.

Il existe quelques lignes directrices pour choisir un bon thème, dont beaucoup peuvent être cochées avec quelques recherches. Les principes de base sont les suivants:

  • une bonne conception, avec une bonne lisibilité et une navigation facile ;
  • un code solide, sécurisé et rapide
  • compatibilité avec la dernière version de WordPress
  • un développement actif ;
  • compatibilité avec les plugins les plus populaires ;
  • support et documentation.

Thèmes payants et gratuits:

Contrairement à la croyance populaire, les thèmes gratuits ne sont pas de moindre qualité que les thèmes premium. Vous trouverez des thèmes étonnants et horribles dans les deux catégories. Tout dépend de l’effort de l’équipe de codage derrière le thème, et non du prix.

Dans de nombreux cas, il est plus facile d’évaluer la qualité d’un thème premium. Comme les utilisateurs ont payé pour l’obtenir, ils seront beaucoup plus enclins à évaluer et à commenter le thème que les utilisateurs de thèmes gratuits.

Chez SEO Inside, votre agence SEO à Lille, nous travaillons beaucoup avec Themeforest, une plateforme de ventes de thèmes prémium, très documentés. Vous y trouverez des thèmes woocommerce, mais aussi une quantité de plugins pour bien performer.

wordpress themeforest

 

WordPress – les plugins (extensions) essentiels

Dans cette section, j’ai pensé vous montrer quelques plugins essentiels que beaucoup d’utilisateurs de WordPress installent sans réfléchir. Certains d’entre eux sont parfaits pour afficher du contenu, d’autres ajoutent des fonctionnalités sociales, d’autres encore sécurisent votre site Web, et d’autres sont tout simplement utiles.

Plugin – All in one SEO:

Si vous souhaitez optimiser votre contenu pour maximiser l’amour des moteurs de recherche qu’il reçoit, alors vous aurez besoin d’un plugin SEO, et All in One SEO Pack est un excellent choix.

Une fois qu’il est installé, vous pouvez définir un grand nombre de méta-informations pour votre site Web et pour les articles individuels. Vous serez en mesure de prévisualiser l’aspect d’une page dans les résultats de Google et divers autres éléments importants qui contribuent à l’optimisation du contenu.

Vous avez des plugins comme Yoast ou Rankmath également, mais nous préférons la simplicité du « All in one SEO ».

Plugin – sauvegarde et Dropbox:

La sauvegarde et la restauration constitueront une grande partie de vos efforts en matière de sécurité. Dropbox Backup & Restore automatise cette tâche pour vous. Il crée une sauvegarde complète de tous vos fichiers et de votre base de données, soit localement, soit sur Dropbox.

Quelle que soit la solution de sauvegarde que vous utilisez, veillez à stocker vos sauvegardes en dehors du serveur. Si le disque dur de votre serveur tombe en panne, vos sauvegardes disparaîtront également, bien entendu.

Bien qu’il ne soit pas gratuit, mon plugin préféré pour les sauvegardes est VaultPress. Il a été créé par les bonnes gens d’Automattic, la société qui gère WordPress, ce qui signifie qu’il s’intègre complètement au système.

Il s’associe à un service de sauvegarde qui s’occupe de tout automatiquement. Vous n’avez même pas besoin de cliquer sur « Back up » ; la tâche s’exécute selon le calendrier prévu et vous pouvez tout restaurer d’un simple clic.

Les forfaits commencent à 5 $ par mois, ce qui est une bonne affaire si vous comptez sur votre site Web pour gagner de l’argent. Outre le service de sauvegarde, le plugin permet également de surveiller la sécurité de votre site Web et les statistiques sur les visiteurs.

Plugin contre le Spam de commentaires – Askimet

Akismet est préinstallé sur toutes les installations de WordPress. Il s’agit d’un plugin lié à un service qui garantit que la section des commentaires de votre site Web reste exempte de spam.

La puissance d’Akismet est qu’il est basé sur le cloud. Il utilise les données recueillies sur les spammeurs à travers des millions de sites web pour fournir une protection contre le spam plus efficace que tout ce que vous pourriez faire localement.

L’utilisation d’Akismet est gratuite, mais pensez à opter pour l’option payante si vous comptez sur votre site pour gagner de l’argent. Akismet est un service formidable qui mérite aussi d’être aimé !

Plugin de cache – W3 Total Cache

La mise en cache peut accélérer considérablement un site Web en servant des pages statiques au lieu de pages dynamiques. Un article unique ne changera généralement pas, à moins que vous ne mettiez à jour l’article ou que quelqu’un ne publie un commentaire.

Ce type de page peut être sauvegardé tel quel, et WordPress sera capable de servir la version sauvegardée beaucoup plus rapidement qu’en assemblant la page en utilisant du code côté serveur et des requêtes de base de données à chaque fois. Chaque fois que la page est modifiée, la version enregistrée est mise à jour.

W3 Total Cache est une solution de mise en cache bien connue et très performante qui permet de tirer le meilleur parti de votre site Web. Notez que vous pouvez modifier un grand nombre de paramètres et que, dans de rares cas, certains d’entre eux peuvent ralentir votre site Web. Si vous consultez la documentation et ne manipulez que quelques éléments à la fois, tout se passera très bien.

Plugin – Jetpack:

Jetpack est un plugin monstre qui est devenu si riche en fonctionnalités qu’il prend plus de place que WordPress lui-même. Ce n’est pas un problème, car il offre des fonctionnalités vraiment géniales.

Des formulaires de contact aux boutons de partage social en passant par les galeries améliorées, Jetpack offre une gamme énorme de fonctionnalités.

Les autres plugin

Des milliers et des milliers de plugins sont dans le référentiel pour tous les scénarios auxquels vous pouvez penser. Chaque plugin que j’ai mentionné a des dizaines d’alternatives que vous pourriez préférer. C’est payant d’essayer de nouvelles choses et de garder les yeux ouverts !

Consultez les critiques, la dernière date de sortie, le site Web du développeur, la documentation et le produit lui-même pour déterminer si l’un d’eux vous convient. Et n’oubliez pas : vous pouvez changer de plugin à tout moment si vous n’êtes pas satisfait !

WordPress – la sécurité de votre site

Nous avons couvert la plupart des bases avec les plugins de sauvegarde et de sécurité mentionnés ci-dessus, mais je veux consacrer une section à quelques règles simples à suivre, parce que bien faire les choses est très important.

Les pirates informatiques suivent toujours la voie de la moindre résistance. Ils recherchent des failles communes faciles à exploiter. En fait, vous pouvez probablement vous en sortir sans problème en suivant ces deux règles simples :

Maintenez toujours WordPress et tous les plugins et thèmes à jour.
Utilisez toujours des mots de passe forts, et changez vos mots de passe tous les deux mois.
Si vous suivez ces règles, vous contournerez 99 % des tentatives d’intrusion sur votre site Web. Pour contourner le 1 % restant, vous pouvez utiliser diverses tactiques, certaines simples, d’autres nécessitant un peu plus de travail.

 

WordPress – construire vos pages

Les pages essentielles

Maintenant que tout est configuré, vous pouvez enfin commencer à ajouter du contenu ! Bien que ce que vous ajoutez ne dépende que de vous, il y a des éléments de contenu habituels, et même certains que la loi peut vous obliger à avoir.

La page d’accueil
La page d’accueil est la plus difficile à réaliser. WordPress vous permet de créer une page statique ou une page dynamique. La page par défaut est une page dynamique qui liste vos dix articles les plus récents. Si vous créez un CV en ligne ou un site Web d’entreprise, vous préférerez peut-être présenter des détails sur vous-même ou sur l’entreprise. Dans ce cas, créez une page dans WordPress et définissez-la comme page d’accueil dans la section  » Paramètres  » →  » Lecture « .

La création de site internet n’est pas une chose « si facile », y compris avec WordPress, c’est pourquoi il peut être intéressant de passer par une agence comme SEO INSIDE, agence de création de site web à Lille.

La page « à propos
Une page  » À propos  » apparaît sur presque tous les sites web. Pour un site Web ou un blog personnel, elle peut être utilisée pour raconter votre histoire, permettant ainsi aux utilisateurs d’apprendre à vous connaître. Pour un site Web d’entreprise, elle contiendra plus d’informations sur la société.

Ne sous-estimez pas le pouvoir de cette page ! Vous ne pensez peut-être pas que les informations qu’elle contient sont amusantes, importantes ou utiles, mais vos adeptes et vos fans pourraient bien penser le contraire.

Si vous postulez à un emploi ou travaillez en tant que freelance, votre employeur pourrait y jeter un coup d’œil. S’il recherche quelqu’un qui a le sens du détail, il examinera chaque recoin de votre site Web pour s’assurer que tout tient la route !

Une page de contact
Si vous voulez que les gens vous contactent, une page de contact pourrait bien être la solution. Vous pouvez utiliser Ninja Forms pour créer un formulaire et afficher vos informations de contact de base.

De nombreuses pages utilisent Google Maps pour indiquer un emplacement. Ceci est disponible via un plugin tel que Simple Google Maps Short Code, ou vous pouvez utiliser la fonctionnalité d’intégration de Google Maps.

 

Les pages de E-Commerce

Si vous souhaitez vendre des produits en ligne, vous pouvez être tenu par la loi ou par votre processeur de paiement de publier certaines pages. Il s’agit généralement des pages suivantes

  • conditions de service,
  • politique de remboursement,
  • politique de confidentialité,
  • coordonnées de contact.

Certaines de ces informations peuvent être ajoutées sur une seule page, mais une chose est sûre : de nombreux prestataires de paiement n’approuveront pas votre site Web s’ils ne voient pas ces informations quelque part.

En plus d’apaiser les processeurs de paiement, vous devriez en fait lire attentivement ce contenu et vous assurer que vous pouvez tenir vos promesses. Les visiteurs se sentiront plus en sécurité en sachant qu’ils sont protégés par une politique de confidentialité et de remboursement.

Si les paiements électroniques se font sur votre site internet, bétonnez votre sécurité car vous ferez l’objet d’attaques. Il est souvent plus simple de passer par l’interface d’une banque pour éviter tout désagrément.

 

Le traitement des cookies

L’Union européenne a adopté une « loi sur les cookies » qui oblige les sites Web à fournir aux visiteurs des informations sur la manière dont les cookies sont utilisés. Vous pourriez formuler cette obligation en indiquant que l’utilisation du site Web implique un consentement, mais une page d’information sur les cookies est une bonne idée.

Si vous avez besoin d’informations sur la loi sur les cookies, la page d’Optanon contient tout ce dont vous avez besoin pour comprendre et respecter cette loi.

Un tas de plugins affichent une barre d’information sur les cookies sur votre site Web sans trop de tracas. Jetez-y un œil et implémentez-en un si vous êtes basé dans l’UE.

 

Et pour finir… analysez vos données

Les analyses de sites Web sont un outil à plusieurs facettes. Elles peuvent être utilisées pour approcher des annonceurs potentiels, pour augmenter la valeur de votre site Web et pour fournir un aperçu de vos visiteurs (ce qui peut conduire à une optimisation) – et elles sont amusantes !

Les outils avancés tels que Google Analytics permettent de suivre le nombre de visiteurs, leur provenance, la durée de leur séjour, le nombre de pages visitées, etc.

Vous pouvez créer un compte Google Analytics gratuitement et utiliser un plugin tel que Google Analytics Dashboard for WP pour ajouter votre code de suivi et afficher les données d’analyse directement dans le back-end.

L’utilisation des données d’analyse et l’action sur celles-ci pourraient faire (et font) l’objet de plusieurs livres. Au lieu de cela, je veux simplement partager quelques idées de base sur la façon de commencer à les utiliser.

Une fois que vous aurez reçu des données, vous commencerez à remarquer des tendances. Vous verrez quand votre site Web a tendance à recevoir le plus de visites et quand il en reçoit le moins. Utilisez ces données à votre avantage. Publiez du nouveau contenu lorsque vous avez beaucoup de visiteurs, et planifiez la maintenance et les temps d’arrêt pendant les périodes creuses.

Si vous avez apporté un changement à votre site Web ou publié un contenu particulièrement prometteur, suivez vos statistiques pour en voir les effets. Si les visites augmentent, vous savez que vous avez fait quelque chose de bien ; si elles diminuent, c’est qu’il y a peut-être un problème.

 

--

SEO Inside est une agence web et SEO - en savoir plus sur nous:

Agence web / Audit SEO / Conseil SEO / Création de site internet / Netlinking / Formation SEO / E-Réputation et avis

Voici nos implantations :
Lille / Dunkerque / Amiens – ce sont nos 3 bureaux historiques.

Puis voici nos zones géographiques d’intervention :
Paris / Abbeville / Rouen / Compiègne / Reims / Metz / Caen / Evreux / Nancy / Colmar / Rennes / Le Mans / Orléans / Dijon / Besançon / Angers / Nantes / La Rochelle / Poitiers / Limoges /Clermont-Ferrand / Lyon / Annecy / Grenoble / Valence / Bordeaux / Montauban / Toulouse / Biarritz / Montpellier / Marseille / Cannes / Nice / Avignon / Monaco

SEO INSIDE est une agence web spécialiste en référencement naturel qui se veut proche de vous. Contactez-nous pour discuter de vos projets.