Amazon demande l’autorisation aux États-Unis de déployer 4 500 satellites supplémentaires pour son projet Internet.

Développer un internet dans les zones blanches

Amazon.com demande aux autorités américaines de régulation des communications l’autorisation de déployer plus de 4 500 satellites supplémentaires dans le cadre de son projet d’accès à l’Internet à large bande dans les régions du monde dépourvues de services à haut débit.

Amazon avait déjà déclaré qu’elle prévoyait de dépenser au moins 10 milliards de dollars pour construire 3 236 satellites de ce type dans le cadre de son projet Kuiper. Jeudi dernier, la société a demandé à la Federal Communications Commission (FCC) l’autorisation de déployer un total de 7 774 satellites dans le cadre de ce projet.

Lundi, Amazon a demandé à la FCC l’autorisation de lancer et d’exploiter deux satellites prototypes d’ici à la fin de 2022.

Amazon a déclaré dans son dépôt que les satellites « serviront les ménages, les hôpitaux, les entreprises, les agences gouvernementales et d’autres organisations dans le monde entier, y compris dans les zones géographiques où le haut débit fiable fait encore défaut. »

Une connectivité globale

« Bien que la connectivité se soit améliorée à l’échelle mondiale, seuls 51% de la population mondiale, et 44% de la population des pays en développement, sont en ligne », indique le dépôt de l’entreprise.

En 2020, la FCC a approuvé le plan du projet Kuiper pour la constellation de satellites en orbite terrestre basse afin de concurrencer le réseau Starlink en cours de construction par SpaceX d’Elon Musk. Amazon s’est opposé à Musk, accusant récemment le milliardaire d’ignorer une série de règles imposées par le gouvernement.

Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, et Musk sont des rivaux dans le domaine des lancements spatiaux privés. Blue Origin de Bezos avait contesté la décision de la National Aeronautics and Space Administration d’attribuer un contrat de 2,9 milliards de dollars pour un atterrisseur lunaire à SpaceX, mais un juge a rejeté la contestation jeudi.

SpaceX a déployé plus de 1 700 satellites.

Plus tôt cette semaine, la FCC a approuvé la demande de Boeing Co (BA.N) de lancer et d’exploiter 147 satellites pour fournir un accès Internet haut débit.

Boeing a d’abord déposé une demande auprès de la FCC en 2017 pour obtenir l’autorisation de déployer une constellation de bande V composée principalement de satellites en orbite terrestre basse.

Boeing a déclaré cette semaine qu’il « voit un avenir multi-orbite pour les technologies satellitaires. À mesure que la demande de communications par satellite augmente, la diversité sera nécessaire entre les régimes orbitaux et les fréquences pour satisfaire les demandes uniques des clients. »

satellite

SEO Inside est une agence conseil en référencement naturel.

 

--

 

SEO Inside est une agence web et SEO - en savoir plus sur nous:

Agence web / Audit SEO / Conseil SEO / Création de site internet / Référencement naturel / Référencement local /Netlinking / Formation SEO / E-Réputation et avis

Voici nos implantations :
Lille / Dunkerque / Amiens – ce sont nos 3 bureaux historiques.

Puis voici nos zones géographiques d’intervention :
Paris / Abbeville / Rouen / Compiègne / Reims / Metz / Caen / Evreux / Nancy / Colmar / Rennes / Le Mans / Orléans / Dijon / Besançon / Angers / Nantes / La Rochelle / Poitiers / Limoges /Clermont-Ferrand / Lyon / Annecy / Grenoble / Valence / Bordeaux / Montauban / Toulouse / Biarritz / Montpellier / Marseille / Cannes / Nice / Avignon / Monaco

SEO INSIDE est une agence web spécialiste en référencement naturel qui se veut proche de vous. Contactez-nous pour discuter de vos projets.