Donald Watts Davies – inventeur du packet switching

 

Donald Watts Davies  est né le 7 juin 1924 à Treorchy, Glamorgan, Pays de Galles – et mort le 28 mai 2000 à Esher, Surrey, Angleterre. C’est un informaticien britannique et inventeur de la commutation par paquets – ou packet switching, avec l’ingénieur électrique américain Paul Baran.

Donald Watts Davies fait partie de nos personnalités du web.

Donald Davies

Davies a étudié à l’Imperial College de Londres, où il a obtenu des diplômes en physique (B.Sc., 1943) et en mathématiques (B.Sc., 1947). En 1947, il a travaillé à la conception du moteur de calcul automatique sous la direction d’Alan Turing au National Physical Laboratory (NPL) dans la banlieue de Teddington, et il est resté associé au NPL pendant toute sa vie professionnelle.

En 1965-1966, Davies a contribué à jeter les bases d’Internet en concevant une méthode de communication informatique plus efficace, connue sous le nom de commutation par paquets ou en anglais « packet switching », une technique dans laquelle chaque flux de données est divisé en blocs de données discrets et faciles à transporter – ou paquets, comme Davies les appelait – qui peuvent être transmis électroniquement entre des ordinateurs distants, puis réassemblés pour former le message original. La commutation numérique par paquets a permis aux réseaux de gagner en souplesse et en débit et a été utilisée aux États-Unis à la fin des années 1960 comme base d’ARPANET, un réseau informatique qui a ensuite été étendu pour devenir l’Internet.

Davies a été nommé membre de la British Computer Society en 1975 et de la Royal Society en 1987. En 1984, il a pris sa retraite de la fonction publique scientifique et, jusqu’en 1999, il a été consultant en ingénierie de la sécurité pour les secteurs de la finance et des médias. Pendant cette période, Davies a reçu plusieurs distinctions, notamment celle de commandeur de l’ordre de l’Empire britannique en 1983.